Transfert de film Super 8mm et 8mm sur DVD, Blu-Ray ou disque Dur

Sauvegarder vos films super 8 et 8 mm et regardez-les sur DVD Vidéo, Blu-Ray, disque dur.
Ceci évite d’abîmer vos films originaux et surtout de pouvoir en faire des copies ou même du montage.
Nous vous invitons à lire notre menu : « Toutes vos questions sont ici sous ce bouton »

Vous éviterez en faisant une copie rapidement par nos service, de perdre vos informations si par malheur vous avez une inondation, le feu,
tremblement de terre ou tout simplement le temps qui dégrade également tout doucement vos supports films.

Les prix ci-dessous sont pour un transfert sur du DVD ou sur disque dur :

Bien entendu nos transferts que nous vous rendons sont tous de la même qualité que vos originaux ou meilleure encore que celle-ci, grâce à nos techniques de transfert qui sont plus qu’une simple copie d’un télécinéma à un DVD. Nous utilisons, entre le télécinéma et l’enregistrement au format DVD, 4 appareils permettant d’augmenter la qualité, malgré les télécinémas professionnels que nous possédons.

Voir ici nos techniques de numérisation -> http://www.filmsons.com/materiel_super8_8mm/materiel_super8.html

Transfert en Super 8 et 8mm :

Le prix est calculé à la minute. Afin de connaître la tranche où vous vous situez,
cumulez toutes les durées de vos bobines.

De 1 à 10 minutes c'est un prix forfaitaire.
Forfait*1 = 17,50 EURO TTC

Suppléments :
-      1,80 € TTC par événement (cassure, film à l’envers, etc…)
-      0,76 € TTC par manipulation (bobine de diamètre 7,5 cm uniquement)

Les prix comprennent aussi le support DVD ou Blu-Ray, possibilité de générer des fichiers pour montage nous contacter.

HD en VHS

 

Comment calculer la durée de vos films :

 Aidez-vous du schéma et du tableau ci-dessous :
(sachez que généralement les films 8mm sont souvent un peu plus longs que le super 8)

ou sous la forme d'un tableau

Conversion de la longueur de film en durée

Attention : ces valeurs sont approximatives, le film peut être plus ou moins serré dans la bobine.

Sur les bobines, vous pouvez éventuellement trouver les indications en mètre.

Merci d’utiliser l’image avec le « symbole MET » et non MET avec la note de musique.

 

Voici des bobines de 15 mètres de marque Agfa, Kodak et Fuji :

Suivant les marques le vieillissement n'est pas le même. Et nous retraitons différement suivant ces éléments.

 

Nous pouvons aussi prendre en vrac vos films, donnez nous juste un ordre de numerisation si possible :

 

Comment identifier un film 8 mm d’un film Super 8 :

 

La différence entre chacun des films tient compte de la forme du trou d'entraînement du film. Les 8 et Super 8 ont une dimension de 8 mm de largeur.

- Film 8mm possède des trous carrés.

- Film Super8 muet a des trous rectangulaires (2x plus petits qu’un film 8mm)

- Film Super 8 sonore possède les mêmes trous qu’un film Super8, mais avec une ou deux pistes magnétiques de couleur marron sur l’un ou les 2 bords du film.


 

Dans les 2 exemples de films ci-dessous, nous voyons bien la différence entre le 8mm et le super 8  :
 
Film 8mm

 Film Super8 muet

 

 

Une autre méthode permet aussi de se repérer par le trou central de la bobine de film.           
Voir l'exemple ci dessous. Mais attention il est possible que des utilisateurs aient mélanger ces bobines avec leurs entraxes, car ils auraient possédé des projecteurs bi films, (faisant a la fois 8mm et Super 8). Mais la norme est celle ci-dessous. Comme vous pouvez le voir le diamètre intérieur n'est pas du tout le même pour chacun d'eux.

On pouvait également utiliser un petit adaptateur qui permet uniquement d'adapter la bobine Super 8 pour un axe de 8mm.
Cet adaptateur était bien souvent vendu avec les bobines vides quand le super 8 est arrivé sur le marché.

 

Le film Double 8 sera coupé en 2 par l'usine quand il sera développé. Et les 2 bouts seront collés bout à bout.

 

Histoire du Super 8 et du 8mm

Le 8 mm « standard » s'est d'abord présenté sous la forme « Double 8 » : c'est-à-dire un film de 16 mm de large à deux rangées de perforations qui est chargé dans la caméra et dont la bobine est retournée une fois l'exposition de la première moitié du film réalisée. Cette manipulation devant se dérouler à l'abri de la lumière, elle perturbait grandement les prises de vue. Un autre inconvénient était qu'il arrivait de retourner une fois de trop le film et d'exposer deux fois la pellicule.

C'est après le développement que le film était coupé en deux dans le sens de la longueur, les deux parties étant collées bout à bout.

C'est sous ce format que l'on a vu peu à peu l'automatisation progressive et le perfectionnement des caméras :

* passage de l'entraînement à ressort au moteur électrique ;
* passage du réglage d'ouverture manuel à la cellule incorporée puis à la cellule couplée ;
* apparition de la visée reflex à travers l'objectif ;
* remplacement de la tourelle multiobjectif par un objectif zoom ;
* vitesse variable et obturateur variable ;
* marche arrière et fondu enchaîné.

De même c'est sous ce format que sont apparus les premiers films couleurs pour amateurs comme l'Agfachrome et le Kodachrome.

Les résultats obtenus étaient très corrects, souvent à la hauteur, voire meilleurs que le Super 8.


Le Super 8 est un format de film cinématographique, lancé par Kodak en 1965 pour le cinéma amateur. De la même largeur que le film 8 mm mais avec des perforations plus petites, ce nouveau format présente une surface d'impression agrandie de 36 %. L'image mesure 5,69 mm x 4,22 mm, soit un ratio de 1,35:1 (proche du format 4/3 de la télévision classique).
Chargeur Super 8 muet

Ce film fut vendu dans des chargeurs en plastique permettant le chargement de la pellicule dans le corps de la caméra en plein jour. Les chargeurs contiennent 15 mètres de film, ce qui équivaut à une durée d'environ 2 minutes 40 secondes lorsque la caméra tourne 24 images par seconde ou 3 minutes 30 à 18 images par seconde. Il existait autrefois des chargeurs de 60 mètres de film, ce qui équivalait à une durée d'environ 13 minutes 30 secondes lorsque la caméra tournait à 24 images par seconde ou 15 minutes 20 s à 18 images par seconde.

Un système d'encoche sur le chargeur renseigne sur la sensibilité du film, permettant à la caméra de se régler automatiquement. Ce procédé représente un net progrès sur le plan pratique, car le chargeur peut être chargé en plein jour, n'a pas besoin d'être retourné au milieu du tournage, et peut même être extrait sans autre perte que les quelques images situées au niveau de la fenêtre.

En revanche, ce chargeur avait quelques défauts :

* un guidage du film médiocre car lié au presseur en plastique incorporé au chargeur et à la situation coaxiale des deux bobines ;
* une quasi-impossibilité à rembobiner pour faire des fondus-enchaînés ou des effets de marche arrière.

Norme des dimensions des films Double 8 ou 8mm et Super 8 par Kodak :

 

Rétrospective sur les films Super 8 et 8mm en photo
Souvenir de pochette Fujica avec la publicité :

Souvenir d'une boîte double 8mm :

Différents petits documents qui se trouvaient dans la boîte des films Super 8 et 8mm

Ci dessous boitier de rangement de film 8mm Cervin.

Photo et détail d'une bobine double 8. Film 16mm coupé ensuite en 2 pour faire un film 8mm.

Film Double 8 Vierge, qui ensuite sera coupé en 2 pour faire une bobine de 15 mètres.

Petit manuel se trouvant dans la boite du double 8

 

 


Film Argentique bobine projecteur Cassette Vidéo magnétoscope Transfert format professionnel Transfert Audio Transfert Photo Transfert Mémoires Récupération de cassette vidéos Numérisation de documents

Divers 4K, UHD, HD, SD...